Guide de randonnée

Tous nos conseils et articles pour préparer au mieux votre randonnée, que vous soyez débutant ou confirmé, suivez le guide !

Comment la bien préparer ?

Faire une randonnée vous permet de découvrir de nombreux paysages uniques et originaux hors des sentiers battus. Cependant, qu’il s’agisse d’une grande randonnée de plusieurs jours ou d’un circuit de quelques heures, il faut tenir compte de quelques notions de base. Dans cet article, on vous apprend à préparer vos futures randonnées avec des conseils sur le choix de votre équipement.

randonneur montagne

En ce qui concerne le matériel

C’est une étape importante que le randonneur ne doit pas zapper. La surcharge est totalement inutile. Ainsi, il ne faut pas se tromper dans son choix. Une fois la randonnée entamée, plus question de faire machine-arrière. Changer ou ajouter de matériel vous sera alors impossible.

– Choix des chaussures

Pour que le trek soit et reste un pur moment de plaisir, les chaussures de randonnée doivent être choisies minutieusement. La meilleure solution est de les porter à l’avance sur un terrain sableux ou caillouteux pour voir si elles sont confortables. Avec des chaussettes de randonnée légères, mieux respirantes et anti-humidité, vos pieds vous seront reconnaissants !

Les sandales de randonnée sont à conseiller pour ceux qui ont tendance à transpirer. Les pieds sont aérés, donc aucune mauvaise odeur due à la transpiration !

– Choix du sac à dos

Un bon sac à dos de randonnée doit être léger. Il doit associer ces critères : durabilité, confort et praticité. Un matelassage épais avec des canaux de ventilation peut évacuer la transpiration. Les sangles doivent garantir un meilleur soutien afin d’éviter le balancement du sac dans certaines situations. Cependant, un sac à dos glaciaire de randonnée est tout aussi efficace.

– Choix des vêtements

Tee-shirt et short en coton ou en soie sont adaptés pour une balade de quelques heures. Pour une randonnée en bonne et due forme, le pantalon de randonnée et un poncho de randonnée feront l’affaire. On prévoira cependant pour l’hiver une veste de randonnée coupe-vent ou un pull polaire. Parmi les accessoires à emporter selon la météo, des lunettes, un bonnet et des gants sont les essentiels.

– Choix des accessoires

La lampe frontale de randonnée est plus pratique qu’une lampe torche ou une lampe de poche, car elle permet de laisser les mains libres. En sus, elle dispose d’une meilleure autonomie. Elle présente également l’avantage d’être peu encombrante et légère.

Le bâton de randonnée comme les jumelles de randonnée sont souvent jugés inutiles. L’un permet de soulager le dos et l’autre pour éviter la fatigue oculaire et pour discerner les objets distants. Alors à vous d’en juger !

Le porte bébé de randonnée est également requis si vous emmenez votre enfant. Dénichez le vôtre dans un magasin spécialisé dans la vente d’articles de puériculture.

Les équipements nécessaires

Envie de partir à la randonnée ? Il est important de bien se préparer, car la montagne peut parfois être imprévisible.

Comment préparer une randonnée ?

Partir en randonnée sur un coup de tête peut vous être fatal. Loin du confort de votre maison, vous avez besoin de quelques équipements de base et des vêtements adaptés comme un pantalon de randonnée, une veste de randonnée ou un poncho de randonnée pour des mouvements plus libres du corps.

N’oubliez pas non plus de prendre les bonnes chaussures de randonnées pour pouvoir effectuer avec le plus de confort possible votre sortie. Dans les magasins spécialisés, vous y trouverez des chaussettes de randonnée, et même des sandales de randonnée.

Si vous partez à l’aventure avec votre bébé, il est primordial d’assurer sa sécurité, de le mettre bien au chaud, et surtout d’utiliser un porte bébé de randonnée bien confortable. Pour une préparation optimale, il y a quelques points à ne pas oublier. Tout d’abord, vous devez faire des recherche sur votre itinéraire, à moins que vous connaissiez le sentier comme votre poche. Sans itinéraire et sans une carte, vous avez une forte chance de vous perdre. Ensuite, renseignez-vous bien sur les conditions météorologiques, au cas où de la pluie se profilerait à l’horizon. Un dernier point, mais pas le moindre, votre condition physique, est-ce qu’elle vous permet de partir sans danger ?

equipement randonnee

Comment bien s’équiper ?

Une fois vous avez la réponse à toutes vos questions, vous pouvez commencer à mettre de l’ordre dans vos affaires. Tout d’abord, il vous faut impérativement un sac à dos de randonnée. Bien sûr, vous êtes libre de prendre n’importe quel autre type de sac, mais c’est le plus adapté pour mettre tous les objets dont vous avez besoin pendant le voyage. Ces sacs sont faits avec des matériaux bien résistants et parfois imperméables, au cas où la pluie vous surprendrait en route. Ils ont été conçus pour s’adapter à la posture du dos et procurent un assez grand espace pour vos affaires. Toutefois, n’exagérez pas non plus sur le poids, ne prenez que l’essentiel. Par essentiel, on veut dire une paire de jumelles de randonnée pour une vue de loin, des lampes pour la nuit, et surtout une lampe frontale de randonnée pour garder vos mains libres. Il ne faut pas non plus négliger les lunettes, la trousse de toilette, la casserole, la nourriture sans oublier la trousse de secours.Pour les boissons, ne manquez pas d’embarquer un sac à dos glaciaire de randonnée. Pour bien préserver votre énergie, pensez à prendre avec vous un bâton de randonnée. Ce dernier vous sera bien utile, surtout sur les pentes raides.

Randonnée, une activité qui ravit petits et grands

Est-il possible de partir en randonnée en toute quiétude ? Bien sûr ! La clé d’un trek réussi est avant tout la qualité des équipements et des matériels à disposition. Les accessoires de complément sont également à prévoir, notamment si l’on reste plusieurs jours sur les lieux. Voici nos conseils pour vous vêtir de la tête aux pieds, et surtout pour ne rien oublier le jour J !

Informations sur les équipements de randonnée

– Quels sont les vêtements adéquats ?

En général, vous devez porter des couches vestimentaires sur le haut du corps. Un sous-vêtement de type tee-shirt en fibres est parfait pour la première couche. Cette matière permet d’absorber et d’évacuer la transpiration. Par contre, le coton est à bannir. Pour la deuxième couche, la veste de randonnée ou le pull polaire favorise la conservation de chaleur.

Un poncho de randonnée imperméable est également de mise aux dépens d’un traditionnel coupe-vent, car ce dernier est rapidement mouillé et est peu respirant.

Le pantalon de randonnée est à choisir dans une matière comme l’élasthanne pour permettre à l’eau de s’écouler et non de stagner. Le jean est à proscrire.

– Comment choisir ses chaussures de marche ?

Avant d’acheter vos chaussures de randonnée, il faut insister sur plusieurs critères : le confort, le maintien du pied, l’adhérence et l’amorti. Pour une randonnée de courte durée, choisissez des chaussures à tige basse ou mi- haute. Pour les randonnées en montagne avec un terrain humide, les chaussures à tige haute (imperméables) offrent un bon maintien du pied.

Pour ceux qui sont sujets à la transpiration, les sandales de randonnée sont légères et permettent aux pieds de bien respirer.

– Et ses chaussettes ?

Évitez les chaussettes de randonnée inadaptées qui favorisent l’apparition de frottements, donc d’ampoules. Les mélanges fibres polyester/laine ou coton/fibres polyester sont à privilégier.

– Le sac à dos et son contenu

Il est inutile de s’encombrer d’un sac à dos de randonnée volumineux. Les sacs de 30 à 40 L suffisent pour une petite randonnée. Pour une randonnée plus longue, mieux vaut utiliser un sac de 50 à 70 L. Petite astuce : un sac à dos glaciaire de randonnée est tout aussi efficace !

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à le remplir : des produits à boire et à manger (eau et boisson énergétique, barres de céréales, fruits secs, etc.). Vous pouvez également y mettre un bâton de marche pliable qui est utile en descente comme en montée ainsi que des jumelles de randonnée pour observer et discerner des objets distants. N’oubliez pas la lampe frontale de randonnée pour éclairer votre chemin tout en évitant les divers obstacles.

Et comme randonner est une activité familiale qui séduit petits et grands, le porte bébé de randonnée est adopté haut la main ! Cette technique de portage a porté ses fruits.

marcheurs randonnee

Guide de la randonnée

Pour partir en randonnée pédestre, il faut considérer plusieurs points : la destination, le climat, la durée du trek, etc. Il faut donc le matériel adéquat et les conditions adaptées. Dans les lignes qui suivent, on va vous donner quelques conseils pratiques pour votre habillement ainsi que pour votre équipement.

Organiser une randonnée

Comment s’équiper pour une randonnée ?

Cette question ne se résume pas à une seule réponse. En premier lieu, il faut se munir d’un sac à dos de randonnée. Évitez le sac à dos classique, dont la taille est réduite et qui ne peut contenir grand-chose, hormis son petit paquet de mouchoirs, son portefeuille et son étui à lunettes.

Le mieux est d’avoir un sac à dos glacière de randonnée de 40 L (avec bagages) ou 50 L (sans bagages) avec des poches indépendantes pour ranger les affaires au sec. Prenez un sac avec des bretelles matelassées, une ceinture et un dos à armature souple.

Et avant que les enfants ne puissent escalader seuls les sommets, le porte bébé de randonnée est de mise. Plusieurs choix sont disponibles : porte bébé physiologique ou avec armature. Mis à part cela, les modèles actuels se font plus confortables autant pour l’enfant que pour le porteur. Petits et grands seront contents !

Le bâton de randonnée est également indispensable dans les pentes raides et dans les montées, surtout lorsqu’on a un sac lourd au dos ou lorsqu’on souffre de problèmes d’articulation. Il ne faut surtout pas oublier la lampe frontale de randonnée pour les randonnées de plusieurs jours : pour préparer la tente, pour chercher du bois, pour aller chercher de l’eau, etc.

Les jumelles de randonnée, quant à elles, permettent aux amoureux de la nature de découvrir un paysage et des sujets en mouvement même s’ils sont éloignés.

Comment s’habiller ?

Avoir de bonnes chaussures de randonnée s’impose. Il vous faut donc une semelle de qualité, non glissante et qui absorbe les chocs. Attention, si vous optez pour des chaussures neuves, vous risquez de voir apparaître des cloques. Vous l’aurez donc compris, les chaussures déjà utilisées sont à privilégier. Pour que le résultat soit maximisé, il est important de les combiner avec une paire de chaussettes de randonnée.

Les sandales de randonnée commencent à s’intégrer dans l’univers du trek. Par rapport aux chaussures fermées, elles présentent une meilleure aération, une bonne stabilité, un meilleur amorti et une grande légèreté.

Voici les différentes pièces qui sont utiles en randonnée :

– Un vêtement imperméable

– Un pantalon de randonnée

– Un chapeau ou un couvre-chef

– Une veste de randonnée

En période hivernale, le poncho de randonnée, le bonnet et les gants fins sont à préconiser.

Les 5 commandements d’une randonnée réussie

randonnee montagne

Les 5 commandements d’une randonnée réussie

Il n’y a rien de mieux pour se reconnecter avec la nature qu’une randonnée bivouac, que ce soit en groupe ou en solo. Pour des raisons de sécurité ou de santé, partir pour ce rendez-vous avec le grand air ne se fait pas sur un coup de tête. Voici donc nos cinq conseils en or pour réussir votre randonnée.

Préparer son matériel

Seul votre matériel de randonnée vous accompagnera durant votre escapade et assurera votre survie. Voici donc l’équipement dont vous aurez besoin pour que votre randonnée se passe sans encombre :

  • Une tente : Prévoyez une demi-place en plus pour vos sacs à dos.
  • Le sac de couchage : c’est un élément crucial puisque les températures chutent généralement pendant la nuit. Nous vous conseillons une température 0°C/5°C qui vous offrira un confort optimal
  • Ou un matelas autogonflant : à toujours prendre un kit de réparation avec vous pour parer à toute éventualité.
  • Réchaud : il vous aidera à avoir le ventre chaud pendant vos longues nuits. Vous avez trois fuels au choix : le gaz, l’essence ou le pétrole. Plus pratiques, pensez aux réchauds multifuels.
  • De l’eau en bouteille ou dans des gourdes.
  • Un couteau et une lampe.

Se renseigner

Commencez par vous renseigner sur les réglementations en vigueur sur le bivouac. Pensez également aux taxes. Quelques règles de sécurité sont à suivre à la lettre toutefois. Évitez de planter votre petit campement près d’un troupeau. Il est déconseillé de planter votre bivouac à moins de 70 m d’une bordure d’eau. Le niveau de l’eau peut monter dans la nuit et cela peut également perturber les animaux qui s’y désaltèrent.

Un deuxième point à surveiller avant et même pendant votre randonnée : la météo. Il serait dommage d’écourter votre séjour à cause d’un orage qui aurait éclaté subitement. Pensez à vérifier le temps pendant plusieurs avant votre départ. Vous saurez ainsi s’il est possible de mettre le cap sur la destination que vous avez choisie.

S’hydrater et bien se nourrir

Avant votre départ, veillez à avoir la quantité d’eau nécessaire pour votre escapade. Cela va vous éviter l’hydratation puisque vous allez perdre énormément d’eau pendant votre trajet. Comptez 0,5 l d’eau par heure pendant l’effort. Cela peut varier d’une personne à l’autre, mais vous devez connaître maintenant les besoins de votre corps pendant votre préparation.

En ce qui concerne la nourriture, misez sur les aliments caloriques qui vous renforceront. Les petits biscuits sont parfaits pour le petit déjeuner ou pour vos petites faims. Privilégiez également les fruits et les noix si vous partez en montagne. Le soir, ne mangez ni trop lourd ni trop léger. Il doit vous permettre de mieux dormir tout en vous récompensant de l’effort fourni en journée.

S’installer

Une fois l’emplacement choisi, commencez par installer votre bivouac en prenant soin de respecter les réglementations en vigueur. Tourner l’ouverture contre le sens du vent. En cas de pluie, creusez une petite canalisation pour que l’eau ne s’invite pas dans l’habitacle. Si cela est permis, allumez votre feu pour vous réchauffer et pour éloigner les animaux qui voudront s’inviter à la soirée.

randonneur seul montagne

Effacer les traces

Cette règle s’applique à toutes les randonnées. Inspectez les environs et rassemblez dans un sac-poubelle tous les détritus et tout ce qui est plastique. Pour les excréments, creusez des trous de quinze à vingt centimètres de profondeur un peu plus loin du campement et rebouchez ensuite les trous. Brûlez les papiers toilettes usagés.

Évitez de faire du bruit pour ne pas déranger la faune locale, notamment pendant la période de reproduction. Ne donnez ou  ne laissez jamais de nourriture aux animaux. Cela peut perturber leur alimentation naturelle.